• Projet pédagogique

    PROJET  PEDAGOGIQUE

     Le projet pédagogique définit nos visées pédagogiques et les choix méthodologiques qui nous permettront de mettre en œuvre notre projet éducatif.

    Il plonge ses fondements dans le programme du réseau libre subventionné.

    Ainsi les actes et choix pédagogiques se fonderont prioritairement sur :

     

    ® La construction du savoir par l’enfant, acteur face à une situation problème qui lui est proposée et au travers de laquelle on recherche le sens des compétences développées. L’erreur y est permise et réoriente la recherche pour progresser de façon spiralaire. Les situations d’apprentissage sont surtout choisies dans le quotidien et donc renforceront le principe du sens.

    Le climat de confiance instauré dans la communauté éducative favorisera une participation active de l’enfant dans la gestion de son quotidien.

     

    ® L’organisation théorique du temps scolaire se basera sur un principe en cinq moments :

    -          Le temps de l’imprégnation, de la mobilisation, de la contagion.

    -          Le temps d’apprentissage et de construction.

    -          Le temps d’entrainement, d’exercices.

    -          Le temps d’utilisation dans le milieu (recherche du sens, du fonctionnel)

    -          Le temps de la gratuité (auto-gestion, logique de choix)

     

    ® La pratique de l’évaluation formative par laquelle l’enseignant peut mieux cibler les apprentissages qu’il va mener. Par là, on comprendra que l’obtention d’un résultat n’est pas uniquement un objectif ; ce type d’évaluation se réfère surtout aux démarches les plus adéquates choisies par l’enfant pour les adapter, les faire évoluer.

     

    ® Une recherche de continuité au niveau des apprentissages en cycles. La continuité est non seulement une prise en compte pour un rapprochement des méthodes mais également une recherche de cohérence dans le cursus scolaire d’un enfant. En cela, nous chercherons à éviter tout ‘redoublement’ à l’intérieur d’un cycle. Harmoniser le passage entre cycle renforcera cette recherche de cohérence.

     

    ® La différenciation des apprentissages. Il s’agit de permettre à l’enfant d’entrer dans tout apprentissage par une voie qui lui est propre dans le respect de son rythme. L’encourager à utiliser d’autres cheminements reste cependant nécessaire. On veillera donc à varier les sollicitations d’une même compétence en cours d’apprentissage.

     

    ® L’ouverture de la communauté à l’extérieur. Se tourner vers la réalité quotidienne et profiter des opportunités qui surviennent pour faire entrer dans l’école (ou faire sortir l’école) les animateurs, spécialistes et autres experts susceptibles d’apporter un plus au développement de tout l’enfant.