• Réglement des études

    Pour mener à bien sa scolarité primaire, dans les meilleures conditions de travail et de sérénité, (en convergence avec notre projet d’établissement), il est utile de préciser nos méthodes d’évaluation et nos attentes relatives au travail des enfants et au contact avec les parents.

     1° COMPÉTENCES TRANSVERSALES RELATIONNELLES

     L'école fondamentale doit favoriser le développement, l'épanouissement de l'intériorité et de la réflexion de l'enfant. Elle doit lui permettre de construire ses projets dans la raison et la cohérence, d'aspirer à la liberté et au bonheur, d'être ouvert à la transcendance.

    Ainsi, elle doit amener l'enfant à se connaître et à se vivre en tant que personne humaine avec ses besoins, ses désirs, ses potentialités...

    Ainsi, elle doit inciter l'enfant à découvrir l'intérêt de s'ouvrir à l'autre pour vivre une relation source de joie, de bien-être et de valorisation mutuelle.

    Ainsi, elle doit l'aider à développer une vie sociale, lui apprendre à interagir et à envisager ces interactions comme un moyen d'améliorer ses conditions de vie et celles des autres.

    Cette mission de l'école fondamentale pourrait être déclinée en une multitude de compétences relationnelles qui s'interpénètrent, se superposent. Il nous a paru utile de les regrouper en trois angles d'approche complémentaires:

     . Se connaître, avoir confiance en soi (Identité)

    • Reconnaître et exprimer ses besoins, ses goûts, ses sensations, ses émotions...

    • Agir et poser des choix en fonction de qui je suis.

    • Oser essayer, oser prendre des initiatives.

    • Oser s'affirmer (argumenter, affirmer son plaisir, sa position, ses convictions...).

    • Etre critique face à soi-même, à ses productions...

    • Accepter le changement, s'adapter...

    • ...  

     . Connaître l'autre et ses différences (Relation)

    • S'intéresser aux autres.

    • Savoir écouter, adopter une attitude positive d'écoute.

    • Dialoguer, échanger.

    • Considérer la réalité des autres, reconnaître les différences et les similitudes entre sa réalité et celle des autres.

    • Concilier ses goûts, ses besoins et ses intérêts avec ceux des autres.

    • Agir avec fair-play dans le respect de soi et de ses partenaires.

    • Résoudre des conflits.

    • ...

    . S'impliquer dans la vie sociale (Engagement)

    • S'engager, assumer son engagement, persévérer.

    • Coopérer, travailler en équipe, agir collectivement dans une réalisation commune, négocier.

    • Comprendre les règles de vie, participer à leur élaboration, les respecter.

    • Jouer un rôle actif comme citoyen dans le développement de la société démocratique.

    • Déployer des conduites réfléchies dans des situations d'utilisation de biens et de services.

    • ..

     

     2° COMPÉTENCES TRANSVERSALES INSTRUMENTALES 

    Agir et réagir 

    • Faire preuve d'esprit critique 

    • S'engager et assumer un engagement 

    • Prendre une part active à l'élaboration et à la réalisation d'un projet pour promouvoir la justice, la solidarité, le sens des responsabilités vis-à-vis des autres, de l'environnement et du patrimoine 

    Se donner une stratégie de recherche 

    • Faire émerger l'énigme à résoudre en repérant les éléments significatifs 

    • Distinguer ce qui est connu de ce qui reste à découvrir 

    • Dégager et sélectionner des pistes de recherches propres à la situation problème 

    • Anticiper la ou les solutions et choisir une démarche de résolution 

    • Organiser le travail. Établir un plan de recherche 

    Rechercher de l'information 

    • Récolter des informations 

    - par l'observation 

    - la recherche expérimentale 

    - la recherche documentale 

    - la consultation de personnes 

    • Evaluer l'efficacité de la recherche 

    Traiter l'information 

    Comprendre l'information 

    • Comparer des informations provenant de sources différentes et les organiser 

    • S'interroger au sujet des résultats et élaborer une synthèse 

    • Structurer les informations en établissant des liens logiques 

    • Stocker des informations en mémoire 

    Communiquer 

    • Oser s'exprimer 

    • S'exprimer spontanément puis de manière plus structurée dans une terminologie appropriée à la situation 

    • Présenter, à l'aide de supports variés, les questions, les informations, les résultats 

    • Rendre compte de la démarche poursuivie 

    Mettre en œuvre 

    • Réinvestir dans des situations nouvelles les savoirs et les savoir-faire construits 

    • Utiliser de l'information stockée en mémoire dans des tâches analogues et dans des situations nouvelles

    Pour cela il s'agit d'

    Etre curieux et de se poser des questions

    •Développer son sens de l'observation, le goût de la recherche et son désir d'approcher l'objectivité

    • Manifester son désir de savoir et de comprendre.

     

    3° COMPÉTENCES RELATIVES A LA PRISE DE CONSCIENCE DE SON FONCTIONNEMENT

    On apprend mieux en prenant conscience de ce que l’on apprend, du comment on apprend et du pourquoi on apprend.

    L’évaluation formative

    Il s’agit d’une activité qui permet à l’enfant et à l’enseignant d’être plus conscients de l’apprentissage qui se réalise et de la manière de le mener à bien. On s’intéresse ici surtout à ce qui se passe lorsque l’enfant construit ses compétences et ses connaissances et plus seulement à l’obtention d’un résultat. Par diverses méthodes d’observation, l’enseignant se rend compte des procédures utilisées et des obstacles rencontrés. Une adaptation des activités se construit au départ de ces observations pour progresser vers l’objectif à atteindre.

    Cette évaluation se situe donc plus en amont d’un apprentissage que en final où l’on retrouve alors l’évaluation sommative. Elle rend l’enfant beaucoup plus acteur de son apprentissage dans la mesure où elle s’accompagne d’une autoévaluation.

    Concrètement, elle consiste en un entretien oral personnalisé avec l’enfant, une activité spécifique pratiquée en classe, des observations ponctuelles, des remarques et conseils écrits ou oraux, la pratique d’une logique de choix à certains moments où l’enfant est amené à orienter son travail en fonction de ses faiblesses.

    L’évaluation sommative.

    L’évaluation sommative s’appuie sur une production écrite individuelle ou de groupe, annoncée ou pas,  ainsi que sur un entretien oral personnalisé avec l’enfant. L’enseignant y est amené à faire le point au terme d’une série de séquences d’apprentissage.

    L’évaluation certificative.

    L’évaluation certificative s’appuie sur des travaux personnels ou de groupes, des épreuves écrites de fin d’étape (examens internes ou externes). Cette évaluation a lieu 2 fois dans la scolarité primaire de l’enfant et a comme référent les socles de compétences. Elle a lieu une première fois à la fin de la deuxième année primaire et une seconde fois à la fin de la sixième année primaire.

     Remarque :

    Les bulletins sont à considérer comme évaluation sommative générale où l’ensemble des évaluations sommatives sont reprises. Ils servent à établir un rapport clair sur l’état des performances de chaque enfant. Ils reprennent les grandes disciplines à enseigner et les observations prioritaires à transmettre aux parents.

    En règle générale, les bulletins sont remis 4 fois par an, aux veilles des congés de Toussaint, de Noël, de Pâques et de juin. Les parents prendront connaissance du bulletin et le signeront avant de le remettre à l’école au lendemain des congés.

    En fin de sixième année, la commission d’attribution des CEB, composée de tous les enseignants ayant participé aux apprentissages des élèves l’année en cours, délibère et se prononce sur l’opportunité de délivrer le Certificat d’Etudes de Base. Elle fonde ses réflexions en priorité sur le dossier d’évaluation de l’élève. Les épreuves d’évaluation et le dossier de l’élève sont consultables mais sont archivés par l’école.

    Les rencontres organisées par l’école sont les suivantes :

    ® Une réunion de parents dans les deux premiers mois de l’année scolaire (voir agenda) plénière ou individuelle selon les nécessités et préférences de l’enseignant.

    ® La remise des bulletins de Noël et de juin où on peut faire le point sur l’évolution de l’enfant, les régulations nécessaires et son orientation future.

    Sur rendez-vous, les parents ont toute opportunité de rencontrer la direction, les titulaires et maitres spéciaux. Pour ce faire, la communication s’établira par téléphone ou, mieux, par petites notes dans le journal de classe de l’enfant.

    Un délégué du centre Psycho-Médico-Social (PMS), associé de l’école au suivi des enfants, peut être également rencontré, sur demande des parents.

    Le présent règlement des études ne dispense pas les élèves et leurs parents de se conformer aux textes légaux, règlements et instructions administratives qui les concernent ainsi qu’à toute note ou recommandation émanant de l’établissement.